Hormones Bioidentiques

Apprendre, comprendre… choisir.

Vous êtes une femme dans la trentaine? La quarantaine? Voire au-delà? Vous éprouvez divers symptômes et ne savez pas s’ils peuvent être dus à la périménopause ou à la ménopause? On vous a déjà offert, ou vous avez déjà pensé prendre des hormones mais vous avez des craintes?

Vous êtes au bon endroit pour apprendre, comprendre… et choisir!

Documentation

Votre santé – Votre responsabilité

Execution time: 0.0162 seconds

À propos

L’idée derrière la création de ce site

Ce site a été créé dans le but d’aider les femmes à mieux comprendre en quoi consistent les déséquilibres hormonaux, particulièrement lors de la périménopause et de la ménopause.

Il vise également à les renseigner sur le THS (traitement hormonal de substitution) afin qu’elles fassent des choix éclairés.

Hormones Bioidentiques sur…

Foire aux questions

Que sont les hormones bioidentiques?

Les hormones bioidentiques sont des hormones dont la structure moléculaire est identique à celles qui sont fabriquées par notre corps. En anglais, on dit également body identical.

Est-ce vrai que les hormones peuvent causer le cancer?

Cette crainte est apparue en juillet 2002 lors de la publication hâtive et erronée des premières conclusions de l’étude WHI (Women’s Health Initiative).

En 2017, une nouvelle publications a mis en lumière le fait que ces conclusions étaient fausses… mais elles n’ont malheureusement pas fait la une des journaux.

De ce fait, des millions de femmes à travers le monde souffrent donc inutilement depuis 20 ans des conséquences des déséquilibres hormonaux car elles ne se voient pas offrir un THS… ou se le voient refuser.

Quelle est la différence entre préménopause, périménopause et ménopause?

La préménopause est cette période qui se situe entre la ménarche (première menstruation) et le début du déséquilibre hormonal.

La périménopause, quant à elle, commence au début des perturbations hormonales jusqu’à la ménopause. Cette dernière est définie comme étant le moment où la femme n’a plus eu de règles durant 12 mois consécutifs.

À quel âge est-on ménopausée?

L’âge moyen de la ménopause tourne autour de 51 ans.

Quels sont les symptômes des déséquilibres hormonaux?

La liste des symptômes est longue et variée, car nous retrouvons des récepteurs d’hormones sexuelles partout dans le corps.
En voici quelques-uns:
  • anxiété
  • dépression
  • difficultés de concentration
  • atrophie vaginale
  • sécheresse vaginale
  • réduction de la libido et du désir
  • saignements abondants
  • fibromes
  • peau sèche, fine et peu élastique
  • douleurs musculaires
  • douleurs articulaires
  • confusion ou brouillard mental
  • irritabilité
  • palpitations
  • insomnie / mauvaise qualité du sommeil
  • chaleurs
  • ballonnements
  • cheveux secs, fins, clairsemés
  • fonte musculaire
  • incontinence
  • fatigue / manque d’énergie
  • sautes d’humeur
  • pleurs
  • crises d’anxiété, de panique

J'ai toujours des règles régulières… Est-ce quand même possible que je sois en périménopause?

Il est possible que vous éprouviez des symptômes de déséquilibre hormonal malgré le fait que vos règles soient toujours présentes et régulières.

Est-il vrai que je dois attendre d'être ménopausée avant de prendre un traitement hormonal?

Un traitement hormonal peut être prescrit dès qu’il y a déséquilibre hormonal. Il faut savoir que la périménopause peut durer 10 ans, voire davantage… Doit-on laisser les femmes souffrir de symptômes débilitants qui affectent leur vie personnelle, sexuelle, familiale et professionnelle sous prétexte qu’elles ne sont pas ménopausées?

Je n'ai pas de bouffées de chaleur, ni le jour, ni la nuit… puis-je quand même être en périménopause ou en ménopause?

Absolument. Ce ne sont pas toutes les femmes périménopausées ou ménopausées qui souffrent de chaleurs diurnes ou nocturnes. Les chaleurs ne sont qu’un des multiples symptômes de déséquilibres hormonaux.

Vidéos

Visionnez la collection de vidéos

Une collection d’entrevues réalisées auprès de médecins, de scientifiques, de pharmaciens et autres professionnels de la santé.

"De mon point de vue, une femme devrait être traitée à partir du moment où ses hormones commencent à décliner."

Dr Daved Rosensweet, M.D.

"Des études ont démontré que l'estradiol transdermique n'est pas associé à un risque de formation de caillots."

Dre Louise Newson, M.D.

Extraits

Même pour les femmes sans antécédents de cancer du sein, le mouvement va clairement dans le sens de “regardons les avantages et arrêtons d’agiter ce drapeau rouge du risque de cancer du sein”, qui est un faux drapeau rouge.”

Dr Avrum Bluming

hématologue-oncologue

La testostérone est l’hormone biologiquement active la plus abondante chez la femme.”

Dre Rebecca L. Glaser M.D.

Croyez-le ou non, même quatre ans de résidence en gynécologie-obstétrique ne m’ont presque rien appris sur la ménopause ou la sexualité féminine.”

Dre Susan Hardwick-Smith

gynécologue obstétricienne